Maternelle: activité jardinage

IMG_4629Pendant un peu plus d’une semaine, les élèves des classes de maternelle de l’école Sainte-Anne de Combourg, ont participé à une activité jardinage. En effet, par petits groupes, ils ont embelli les parterres de l’école avec diverses plantes et herbes aromatiques : thym, persil, ciboulette, menthe, oseille, sarriette, romarin, sauge, verveine citronnée. L’occasion aussi de sensibiliser les élèves aux arômes qu’elles dégagent et au goût qu’elles apportent à nos boissons et petits plats. Ce projet verra son aboutissement lorsqu’à leur tour, les enfants accompagnés de leurs parents viendront se servir dans les parterres pour aromatiser leurs repas.

CM1-CM1/CM2-CM2

Mardi 15 octobre, nous avons participé à la dictée d’ELA. L’association récolte de l’argent pour la recherche et pour aider les familles. Nous avons d’abord regardé une vidéo sur le quotidien des enfants atteints de maladies leucodystrophiques. Puis, Mr Badignon nous a lu la dictée.
Les CM
IMG_6121

CM: formation premiers secours

IMG_5553Les trois classes de CM ont participé à une petite formation sur les gestes des premiers secours par un pompier de Combourg, Denis Chauvel.
Nous avons revu ou appris :
-        les 4 symboles des pompiers : la sape, l’échelle, le casque et la pompe.
-        Les différents numéros d’urgence : * 18,  les pompiers/ * 17,  la police/* 15,  le SAMU/ * 112,  numéro d’urgence européen
- Ce qu’il faut dire au secours : * Je suis qui/ * Je suis où/* Je vois/ * J’ai fait
- Que faire si on se trouve devant une personne qui a fait un malaise.
- Comment placer une personne en P.L.S (Position Latérale de Sécurité)
- Comment se servir d’un défibrillateur
- Comment faire un massage cardiaque
Nous remercions vivement Monsieur Chauvel de nous avoir consacré du temps et de nous avoir appris les gestes des premiers secours.

Cycle 3 : Visite de la maison de la chasse à Saint Symphorien

IMG_5427 (003)Les trois classes de cycle 3 sont allées le vendredi 3 mai et le jeudi 9 mai à la maison de la chasse à ST Symphorien. Nous avons commencé par identifier des bruits d’une dizaine d’animaux, comme l’écureuil, le sanglier, la buse. Nous avons presque tout réussi. Ensuite, nous avons commencé à faire les petits jeux dans le livret que Cyril nous a donné, comme : Trouver le prédateur, la proie, Trouver à quel animal appartient les empreintes, Trouver leur habitat : zone humide, bocage, haie, Construire une chaîne alimentaire. Nous avons aussi regardé l’exposition : il y avait beaucoup de crânes d’oiseaux, des peaux d’animaux, des moulages d’empreintes, des livres, des animaux naturalisés.Après notre pique-nique, nous avons visionné un film sur la prédation. Nous avons mis nos bottes pour repérer, dans le bocage ou la zone humide, des indices de présence d’animaux, comme des crottes, des empreintes, des poils. Nous avons trouvé facilement des empreintes de blaireau, sanglier, col-vert, renard, coq-faisan. Nous avons coulé du plâtre sur les plus belles empreintes pour faire des moulages.Ensuite, nous sommes allés près d’une mare, où nous avons pu observer un triton palmé, des têtards, une crevette d’eau douce, un dytique, un éphémère…. Près d’une autre mare, nous avons vu des endroits où s’étaient roulés des sangliers. Nicolas, l’animateur, avait installé une plaque pour que des animaux s’y cachent. Il l’a soulevée et nous avons vu un mulot et son terrier.Nous sommes allés dans le bocage. Nous avons vu des araignées-loups, des lièvres, des couches de chevreuils, des écorces mangées, des poils laissés sur des branchages, un bousier…Nous n’avions pas le droit de marcher sur des branches mortes, car Nicolas nous a expliqué que chaque chose a sa place et son importance dans la nature. Un groupe a pu suivre un apiculteur. Il nous a expliqué le rôle de chaque abeille dans la ruche : la reine, les ouvrières et les faux bourdons.  Nous avons vu comment les abeilles fabriquent du miel et comment l’apiculteur le récupère. C’était très intéressant !Nous sommes repartis vers 16h avec nos moulages. Nous ne pensions pas qu’il y avait autant d’animaux autour de nous, nous n’y faisons pas attention. Nous avons retenu que chaque animal à sa place dans la chaîne alimentaire, même le plus petit, un bocage permet aux animaux de vivre en paix, Garder les zones humides, c’est important pour les animaux.